samedi 24 juin 2017

Une recette malgache : "Achard de légumes"


À Madagascar, l'achard de légumes est l’accompagnement traditionnel du carri mais il peut également être servi en entrée. Idéal à proposer lors d'un repas d'été, puisqu'il se déguste aussi bien tiède que froid.
Ingrédients :
- carottes
- haricots verts
- chou blanc
- oignons
- curry, curcuma (facultatif), sel
- huile
Préparation :
- Ébouter, puis rincer les haricots verts. Les ouvrir dans le sens de la longueur et les faire blanchir dans de l’eau salée pour les rendre plus tendres (al dente).
- Éplucher les carottes, puis faire des lamelles avec un économe cranté. Si vous n’en avez pas, le faire au couteau. .
- Retirer et jeter les 1ères feuilles du chou puis le découper en lamelles. Les faire blanchir.
- Émincer les oignons. Chauffer l’huile dans un wok (si possible avec un revêtement anti-adhésif).
- Verser successivement vos légumes, en commençant par le chou un peu plus croquant, les oignons, les haricots puis les carottes.
- Saler, épicer entre chaque type de légumes et rajouter un peu d’huile si besoin est.
Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter un bon appétit, ce qui se dit [Mazotoa Homana] (prononcez "mazoutou oumane") en malgache.
(Source : leMagfemmes)

Dans la fumée du fucone, les reconnaissez-vous ?


LA LANGUE AU CHAT...

 
 
A B C D
E F
GH
I J K L

A : Monserrat Gudiol
B : Zuloaga y Zabaleta
C :Tamara de Lempicka
D : Paul Cézanne
E : Franz Marc
F : Alexej von Jawlensky
G : Federico Beltran Masses
H : Ernst Ludwig Kirchner
I : Marc Chagall
J : Leo Gestel
K : Kees Van Dongen
L : Joaquin Sorolla

Grille numéro 471.


vendredi 23 juin 2017

Poubelle la vie.


Envoi de battine.

Un petit bijou de texte
Au Père Spicace,
Un grand malheur est arrivé à l'abbaye et j'ai la pénible mission de vous en faire part.
Mardi soir, pendant que l'abbé Nédictine donnait les dernières grâces, l'abbé Quille perdit l'équilibre dans l'escalier et tomba inanimé dans les bras du Père Iscope. Les révérends pères, en perdant l'abbé Quille, perdaient leur seul soutien.
Un seul restait joyeux : le père Fide.
Quant à l'abbé Tise, il n'y comprenait rien. Il aurait bien voulu que le saint Plet l'aide à comprendre ce qui c'était passé mais rien n'y fit.
Après l'accident de l'abbé Quille, on alla chercher le Père Manganate et le Père Itoine, les deux médecins de l'abbaye.
Ils pensaient ranimer le malheureux mais leurs efforts furent vains et celui-ci décéda peu après.
Le lendemain fut donc célébré son enterrement. Chacun fut appelé à l'abbaye par les célèbres cloches du Père Sonnage. La messe fût dite sur une musique de l'abbé Thoven.
Le père Ocquet fut chargé du sermon et comme il n'y avait pas de chaire, il monta sur les épaules du Père Choir.
A la fin de l'homélie, le Père Cepteur fit la quête et remit les dons ainsi recueillis à notre frère africain, l'abbé N'Pé.
Après la messe, une grande discussion s'engagea pour le transport de la bière : l'abbé Canne et l'abbé Trave voulaient passer par les champs. Le Père Clus s'y opposa.
L'abbé Casse en fut enchanté.
Le Père San avec sa tête de turc ne voulait rien entendre.
Le Père Vers et le Père Nicieux semaient le doute dans les esprits.
Finalement on décida que, comme à l'accoutumée, l'abbé Taillière serait chargé du transport du corps du défunt.
Devant la tombe creusée par le Père Forateur et en l'absence du Père Missionnaire, l'abbé Nédiction donna l'absolution.
le Père Venche et l'abbé Gonia avaient joliment fleuri la tombe.
Celle-ci fût recouverte d'une belle pierre tombale préparée par l'abbé Tonneuse.
Sur le chemin du retour, le spectacle fut déchirant.
Le Père Pendiculaire était plié en deux de douleur et de chagrin.
L'abbé Vitré était lui aussi plein de larmes.
La Mère Cédés , invitée pour l'occasion, fermait la marche en compagnie du frère du Père Igord.
A l'arrivée, le Père Sil et l'abbé Chamelle préparèrent le repas tout en consultant les livres culinaires du saint Doux.
Le Père Nod et le Père Collateur servirent à boire et chacun pût se remettre de ses émotions.
Signé : L'abbé BICI

MUSÉE du "carédar"... [Klee-Senecio_1922]

Paul Klee
"Senecio"_1922
Huile sur toile marouflée sur bois. (40 cm X 38 cm)
Kunstmuseum, Bâle.

"carédar-249"
L'œuvre "Senecio", est essentiellement réalisée à partir de formes géométriques et de couleurs vives. C’est un projet sur lequel l’artiste a travaillé durant deux ans afin d’obtenir le résultat le plus harmonieux. "Senecio" est un mot latin qui signifie "vieillard". Toutefois, on ignore si Paul Klee a réellement réalisé le portrait d’un vieil homme, ce terme faisant également référence à une plante - le séneçon -. En effet, Paul Klee s'intéressait aussi à la botanique, il avait d’ailleurs constitué un herbier à l’intérieur duquel il rangeait plantes et feuilles en y notant les noms latins. Senecio fait-il donc réellement référence à un vieil homme ou faut-il y voir un sens caché ? 


Paul Klee
Paul KLEE (1879 - 1940) est un peintre allemand. C'est un des artistes majeurs de la première moitié du XXe siècle, inspirateur d'autres artistes parmi lesquels Zao Wou-Ki, pour lequel Claude Roy considère qu'il a été "un médiateur, un recours merveilleux contre deux périls qui menacent alors le jeune artiste". Son œuvre énigmatique a posé bien des questions aux critiques d'art, car elle suit un cheminement peu commun. De constructive qu'elle était au temps du Bauhaus, elle devient graduellement plus intuitive et, selon Antoni Tàpies, plus spirituelle : "Klee est en Occident un de ces privilégiés qui ont su donner au monde de l'art la nouvelle orientation spirituelle qui manque aujourd'hui où les religions semblent faire faillite. On pourrait voir en lui le parfait représentant de ce que Mircea Eliade appelle l'unique création du monde moderne occidental."

Connaissez-vous ce pagliaghju...

...À quelques mètres des maisons.

jeudi 22 juin 2017

Musique à la demande... "Ti voglio bene assai_Pavarotti"

Baracùccu, abricotier aux Pantani.

Locution : Andà a fassi insità a baracuccu, envoyer promener.

À VOIR


CONSOBLOG : "perturbateurs endocriniens"

(cliquer pour une meilleure lisibilité)
(Source : Télé Loisirs)

Autour du livre...


Éric Fottorino nous offre là un livre témoignage rendant un bel hommage à son père adoptif. Récit très émouvant et pudique. _ (Battine)
Résumé :
Mon père s'est tué d'une balle dans la bouche le 11 mars 2008. Il avait soixante-dix ans passés. J'ai calculé qu'il m'avait adopté trente-huit ans plus tôt, un jour enneigé de février 1970. Toutes ces années, nous nous sommes aimés jusque dans nos différences. Il m'a donné son nom, m'a transmis sa joie de vivre, ses histoires de soleil, beaucoup de sa force et aussi une longue nostalgie de sa Tunisie natale. En exerçant son métier de kinésithérapeute, il travaillait "à l'ancienne", ne s'exprimait qu'avec les mains, au besoin par le regard. Il était courageux, volontaire, mais secret : il préféra toujours le silence aux paroles, y compris à l'instant ultime où s'affirma sa liberté, sans explication. "Ce sont les mots qu'ils n'ont pas dits qui font les morts si lourds dans leur cercueil", écrivit un jour Montherlant. Mais il me laissa quand même mes mots à moi, son fils vivant, et ces quelques pages pour lui dire combien je reste encore avec lui.
Extrait :
"Tu m’aimais si bas, sans effusion, comme on murmure pour ne pas troubler l’ordre des choses. Tu m’aimais tout bas, sans le dire, sans éprouver le besoin d’élever la voix .C’était si for t- la force de l’évidence - que tu ne l’aurais pas crié sur les toits."

¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤ ¤


Nous sommes au Moyen Âge (12eme siècle ) : le héros Nivard de Chassepière est un jeune seigneur qui est devenu artisan par un revers de fortune. Sa rencontre avec les Chevaliers de retour des Croisades va être déterminante...
"LE PASSEUR DE LUMIÈRE" de Bernard Tirtiaux (écrivain Belge) roman publié en 1993 est à mon sens un petit bijou !
L'auteur dont c'est le premier roman nous propose un récit historique. C'est une très jolie fresque épique
du Moyen Âge, une initiation à la spiritualité des bâtisseurs de cathédrales. Bernard Tirtiaux n'est pas seulement un brillant homme de lettres il est aussi metteur en scène, acteur et surtout maître verrier de profession (il a à son actif plus de 500 vitraux).
À travers ce récit l'auteur veut partager avec ses lecteurs sa passion pour le verre et la lumière : sa prose sensuelle est "enluminée" : c'est une invitation à une réflexion sur l'Art.
Certains passages sont INOUBLIABLES, il en émane une magie envoûrtante, à tel point que je n'aurais jamais voulu refermer le livre qui est un poème dont la prose éclate comme un vitrail au soleil.
Existe en poche.
_ (Lydia)

Solution de la grille n° 470.


Des vaches hâlées.

En haut : Sur la plage de Coti Chiavari. Photo Comment ça marche. 07/08/2017
          En bas : Sur la plage de Rundinara. Photo Nathalie S.

mercredi 21 juin 2017

Aujourd'hui c'est l'ÉTÉ... à 6:24 !

Que nous proposerez-vous...

une musique à la demande ?
un film vu ?
un livre lu ?

ANNIVERSAIRE... (envoi de cordo)


21 juin -217 : Hannibal prend Flaminius dans la souricière du lac Trasimène

Hannibal, parti de la péninsule Ibérique, avait réussi l’exploit de franchir les Alpes. Malgré les pertes et la fatigue de ses troupes, il battit dans la foulée à la bataille de la Trébie, en décembre -218, l’armée romaine envoyée pour le stopper. Après avoir reconstitué ses forces en recrutant des Gaulois cisalpins, il reprit à la fin du printemps sa marche vers Rome.
Le consul Caius Flaminius, tribun de la plèbe plus connu pour son impétuosité que pour ses compétences tactiques, avait été mis à la tête de la principale armée romaine pour l’intercepter. Hannibal le devança en pénétrant en Étrurie (l’actuelle Toscane) par une manœuvre de contournement. Flaminius, sans attendre la deuxième armée romaine qui devait le rejoindre, se lança à sa poursuite. Hannibal l’avait prévu et organisa une embuscade sur la rive Nord du Lac Trasimène (sur la route qui relie actuellement Sienne à Pérouse). Dissimulant la plus grande partie de ses troupes sur les collines qui surplombent le passage, il attendit que Flaminius, qui avait négligé d’envoyer des éclaireurs, engageât son armée le long du lac. Dans la brume matinale du lac, les soldats d’Hannibal, embusqués sur les pentes étaient invisibles depuis la vallée. Au signal ils fondirent sur les légions romaines en ordre de marche, qui ne purent prendre leur dispositif de combat, se débandèrent et furent anéanties au cours de l’assaut ou noyées en se jetant dans le lac ; tous les survivants furent capturés. Flaminius fut décapité par un guerrier gaulois dont il avait exterminé le peuple quelques années plus tôt.
Cette deuxième défaite sema la consternation à Rome mais Hannibal ne disposait pas des renforts et machines de siège nécessaires pour prendre Rome. Malgré une 3° victoire encore plus éclatante un an plus tard à Cannes, il ne put jamais faire plier les Romains.

lundi 19 juin 2017

À Ajaccio, la plage St Francois, en pleine ville, est déjà noire demonde


TRUCS DE "COUPS DE SOLEIL"...


Le coup de soleil, c’est sans doute l’un des maux les plus emblématiques de la saison estivale. S’il trahit sûrement un comportement trop téméraire face aux rayons agressifs du soleil, il peut également s’imprimer insidieusement sur notre peau, lorsqu’un vent frais nous rafraîchit pourtant.
Pour lutter contre le coup de soleil, plusieurs astuces existent :
  • Si la sensation de chaleur sur votre peau vous est insupportable, vous pouvez y appliquer des tranches de concombre frais, un légume connu pour sa fraîcheur (les tranches de concombre peuvent également être appliquées sur les paupières, pour soulager les yeux gonflés)
  • Pour réhydrater votre peau, vous pouvez y appliquer un mélange de yaourt, d’une cuillerée d’huile d’olive et de quelques gouttes de jus de citron.
  • Le gel contenu dans les feuilles d’aloe vera est également connu pour ses propriétés régénérantes et hydratantes. Il soulagera donc votre peau de la sensation de chaud, l’hydratera, et facilitera sa régénération. De plus, alors que le soleil contribue au vieillissement de la peau, l’aloe vera lutte contre ce phénomène, c’est un très bon allié !
  • La pomme de terre est également connue pour soigner les brûlures. Vous pouvez donc en râper et la mélanger à quelques gouttes de jus de citron. Appliquez le tout sous forme de cataplasme sur les zones brûlées.
  • Les huiles essentielles rendent aussi de bons services pour soulager les peaux brûlées : pensez aux huiles de lavande aspic et de calendula.
(Source : consoGlobe)

CARÉDAR-249

"carédar-249"
"L'œil était dans la tombe et regardait Caïn."
Alors qui, quoi ?

vendredi 16 juin 2017

LA NUIT AU MUSÉE... les tableaux s'animent


DA SAN VITU A SA ROCCU: le meilleur de l'été.


MUSÉE du "carédar... [Feininger-Rue jaune II_1918]

Lyonel Feininger
"Rue jaune"_1918
Huile sur toile. (95 cm X 86,1 cm)
Musée des Beaux-Arts de Montréal, Canada.
"carédar-248"
Lyonel Feininger a peint cette "Rue jaune II" juste avant son entrée au Bauhaus où il enseignera jusqu’à la fermeture de l’école par les nazis. Quelques élégantes et un drapeau belge apportent des contrepoints colorés à la partition chromatique du tableau. Aux ondes curvilignes du ciel répondent harmonieusement les volumes des maisons. Avec ses figures croquées sur le vif, ce tableau renvoie à sa période parisienne et à son passé d’illustrateur.



Collage : Lyonel Feininger et le groupe des Quatre Bleus

"Galka Scheyer, Lyonel Feininger, Wassily Kandinsky, Paul Klee and Alexej Jawlensky"
Lyonel FEININGER (1871 – 1956) est un peintre, graveur, caricaturiste, illustrateur et auteur de bandes dessinées américain, principalement actif en Allemagne. Sensible à la construction cristalline d’un Cézanne, cet Américain d’origine allemande, fait ses classes à Paris. En 1911, il y expose avec les cubistes au Salon des Indépendants. Au cubisme qu’il juge trop mécanique et concret, il préfère l’atmosphère, la poésie et le lyrisme d’un art qu’il qualifie de "prism-ism". Violoniste de talent, il compare son art à la musique, ses œuvres à des fugues (il en a même composé). Il a exposé avec les expressionnistes allemands et était membre du Der Blaue Reiter (Le Cavalier bleu). Lyonel Feininger a été également membre de la Sezession berlinoise en 1909, associé au groupe expressionniste Die Brücke, le Novembergruppe, Gruppe 1919, et du groupe Les Quatre Bleus.

jeudi 15 juin 2017

"Saint Vitus_2017" à Rutali

 
Cette année encore, de nombreuses personnes sont venues participer à la Saint Vitus.
Le Père Bertrand assisté du diacre Pierre-Jean a célébré la messe dans une église admirablement fleurie.
Comme l'an dernier c'est Carmen Pruneta qui a dirigé les chants... Nous l'en remercions.
La traditionnelle procession a été largement suivie...
Solal et Paul-Antoine ont tour à tour fièrement porté la Croix ! Bravo les enfants !
Et pour clore cette belle fête, un apéritif dînatoire de qualité !
Merci à la Mairie et à l'association Rutali-loisirs.